16/11/2016

AR & VR World

Virtual & Augmented Reality pour les nuls

Quelques explications préliminaires s’imposent : VR désigne Virtual Reality (réalité virtuelle)  et AR désigne Augmented Reality (réalité augmentée). La différence pourrait sembler ténue, mais dans les faits, on peut comparer une expérience de VR à une véritable plongée dans un monde précis. Monde qui peut être le résultat de prises de vues vidéo à 360° ou être un environnement crée de toute pièce en 3D par ordinateur. Vivre une expérience de VR peut vous donner le sentiment d’effectuer un saut en chute libre ou de nager parmi les requins comme si vous y étiez, mais la VR vous permet également de réaliser une visite virtuelle d’un musée ou de découvrir un nouvel appartement. Pour vous plonger dans cette expérience de VR, il vous faudra bien souvent enfiler un casque de VR.

Par contre, l’Augmented Reality est une forme de réalité à laquelle vient se greffer  une couche virtuelle. Pokémon Go est un exemple on ne peut plus parlant. Au moyen de la caméra de votre smartphone, vous partez à la recherche de Pokémon dissimulés dans le monde réel. Heureusement, on ne manque pas d’applications bien plus utiles, issues entre autres des mondes de l’automobile et de l’industrie. C’est ainsi que, par exemple, des techniciens peuvent se voir épaulés dans le cadre de manipulations complexes.

pexels-photo-166055

pokemon-pokemon-go-mobile-trends-smartphone-163042

Qu’en est-il de la VR et la AR à l’heure qu’il est ?

PJ Bouten, CEO de Showpad et fondateur de In The Pocket se trouvait à nos côtés dans l’Eurostar que nous avons pris pour nous rendre à Londres. L’entreprise fait preuve d’un grand intérêt pour ces technologies. Ce qui nous conforte dans l’idée que la VR a un bel avenir devant elle. Qui plus est dans le secteur de l’immobilier auquel nous l’appliquons déjà depuis quelques années. Hooox se pose maintenant les questions suivantes : quelles seront les prochaines étapes pour le marché immobilier ? Quelles solutions logicielles et matérielles donnent-elles les meilleurs résultats et quels seront les nouveaux business modèles qui en découleront ?

Le salon des VR & AR nous a semblé quant à lui encore relativement confidentiel. Malgré l’existence de la technologie depuis quelques années, le marché semble rester marginal dans les mains de nombreux petits acteurs qui espèrent rentabiliser cette nouvelle technologie. Heureusement, la présence d’acteurs majeurs tels qu’Huawei et Samsung et les investissements récents de Google et Facebook viennent souligner la confiance des majors players dans la technologie.

18197-vr-ar-web-banners2
La VR dans l’immobilier ?

Ce qui frappe, c’est le spectre d’action du monde de la VR & AR : constructeurs automobiles, spécialistes de la navigation, experts médicaux, producteurs de cinéma…

Le premier développement dans l’immobilier concernait la construction. Des casques ont été pourvus de lunettes AR de sorte que les procédures de montages puissent être consultées par les équipes techniques en situations complexes.

Peu d’entreprises actives dans les simulations immobilières étaient représentées, tout comme elles n’étaient pas très innovantes. À l’exception de la société belge Around Media dont l’innovation consistait en une démo au sein de laquelle un appartement en 3D pouvait être adapté en temps réel. Au cours de sa visite virtuelle, le visiteur pouvait changer le revêtement de sol ou encore la couleur des murs. Un bel exemple de technologie en temps réel basée sur Unreal Engine. Par contre, pour ce qui est de changer le mobilier, il faudra encore un peu de patience.

 

knipsel
Le temps réel ouvre de nouvelles opportunités

Le débat qui fait rage entre technologie en temps réel (real time)  et pré-calculée (pre-rendered) est fondamental. Une solution pré-calculée permet de pivoter à 360° au départ de points fixes. L’avantage de cette technologie est qu’elle peut être aisément intégrée dans une application ou dans un site web. Le désavantage est le manque d’interactivité. Alors que la technologie en temps réel, issue du secteur du jeu, permet beaucoup plus d’interactivité, mais d’un autre côté nécessite une plus grande puissance de traitement et ne convient dès lors pas au smartphone.

Unity, un moteur 3D open source pour appareils mobiles, apportera peut-être une prochaine solution. Unity se concentre à l’heure qu’il est toujours sur les jeux, mais le logiciel permet aux programmeurs de créer des scènes en 3D assez réalistes et de les customiser au fur et à mesure.

Phénomène de mode ou avenir ?

Selon Forrester, le nombre de casques VR vendus à ce jour est de 1 million. L’engouement pour la technologie est loin d’être le même que celui que les smartphones ont connu lors de leur lancement. Cependant, des entreprises internet importantes, telles que Google et  Facebook, investissent des milliards sur ce marché. Celles-ci sont convaincues que les VR et AR sont le futur de l’internet. L’intérêt de l’industrie cinématographique pour les technologies VR et AR est également manifeste. Ils sont vraisemblablement à la recherche d’un modèle de contenu qui puisse être adapté aux jeunes utilisateurs, mais peut-être considèrent-ils également cela comme une manière de protéger du piratage leur contenu chèrement payé. Dès lors que des entreprises telles que Boeing et Dassault implémentent avec succès les technologies VR et AR, le signal est encourageant. Il est encore trop tôt pour se prononcer, mais il est sûr et certain que la technologie est prometteuse!

knipsel2

knipsel123

De retour de Londres, j’ai lu dans le magazine WIRED un article sur un des fondateurs de Second life, un monde 3D en ligne qui compte des millions d’utilisateurs et qui a connu ses heures de gloire entre 2003 et 2006. Maintenant que la technologie VR est prise au sérieux, les mêmes entrepreneurs se lancent dans les univers virtuels tels que High Fidelity et Sansar. La différence étant que ces mondes 3D ne sont plus consultés sur pc ni hébergés sur des serveurs, mais sont consultés au moyen de casques VR et sont hébergés en technologie ouverte dans le cloud. Encore une preuve que les VR & AR permettent une multitude d’applications. Je pense qu’il est difficilement envisageable de voir disparaître ces nouvelles interfaces. Chez hooox, nous explorons la VR depuis des années déjà et nous intégrons des éléments de VR dans pas moins de 50% de nos dossiers. À l’heure qu’il est, cela nous semble être un outil de conversion intéressant pour convaincre les acheteurs indécis. Pour en savoir plus, consultez notre page web hoooxVR.

Nous avons également entrepris toute une série de projets pilotes en matière d’applications VR en temps réels. Il ne faudra plus attendre longtemps pour qu’un acheteur puisse sélectionner pour son appartement en construction les cuisine, sanitaires et aménagements de son choix au sein de offres qui lui seront proposées par le constructeur.

Projet Tango  pour les biens existants

Dans le cas de projets existants, la VR est moins utilisée pour la simple raison que bien souvent aucun modèle en 3D du bâtiment n’est disponible. Mais la tendance s’inverse. Google développe en toute discrétion le projet Tango. Cette technologie vous permet de scanner votre intérieur en 3D à l’aide de votre smartphone. Il vous est par la suite parfaitement possible d’importer des objets tels que des meubles ou un animal domestique virtuel. La frontière entre la réalité et le virtuel s’atténue grâce à cette technologie AR innovante.

Plusieurs applications et prix sont possibles : cela va des lunettes en carton google ou de petites lentilles à apposer sur l’écran de votre smartphone, en passant par les modèles portables plus chers de Samsung jusqu’aux solutions high-end telles qu’Oculus Rift et HTC Vive, mais qui nécessitent d’importantes cartes graphiques que l’on ne trouve que dans les pc de jeux les plus performants et qui sont loin d’être sans fil. L’avenir nous dira quel type d’appareil se démarquera, mais nous optons pour l’heure pour les systèmes portables du fait que ceux-ci peuvent toucher un nombre de personnes bien plus important.

Feel free to contact us for more information about VR.

  +32 (0)9 334 68 44  |    info@hooox.com

Share



Continue reading

our latest blog posts